De Saint Rémy de Provence à Mondragon, en passant par Aix et Lyon
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 BRESSE - BUGEY - La Dame Blanche de Châtillonnet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Led
Admin
avatar

Messages : 320
Date d'inscription : 01/11/2011

MessageSujet: BRESSE - BUGEY - La Dame Blanche de Châtillonnet   Mar 18 Nov - 19:38

La dame blanche de Châtillonnet *







Au milieu du XIIIème siècle, Hugues de Montcarrat possédait le château du même nom, situé près de Crapéou, dans cette superbe vallée du Gland célébrée par les poètes. Il y résidait avec son épouse, la belle et vertueuse fille du comte de Groslée. Sans doute sa vie s’écoulait-elle heureuse, partagée entre les joies du foyer et les plaisirs de la chasse. Mais un jour, en dépit des larmes et des supplications de la tendre châtelaine, il dut partir pour la croisade de saint Louis, et fut capturé par les Sarrasins lors de la bataille de Mansourah.

Comme nombre de ses compagnons d’armes, il connut la prison, les fers et toutes les misères des prisonniers. Las de cette captivité dont il ne voyait pas venir la fin, il accepta, pour sortir de sa geôle, d’abjurer sa foi et d’adopter l’islamisme. Puis, on ne sait à la suite de quelles circonstances, il épousa une princesse arabe, Samira, fille du cheik Abd el Nader el Morana, dont le nom nous semble bien précis pour un personnage appartenant à une légende !

Il paraît que la belle était «capiteuse «. Sans doute aussi dut-elle s’attacher fortement au chevalier, puisqu’il put la convaincre de s’enfuir avec lui. On ignore les péripéties de leur évasion et de leur voyage de retour en France. Toujours est-il que notre renégat et sa brune et capiteuse conquêtearrivèrent un jour dans le Bugey, où d’autres Arabes - moins tendres - avaient déjà fait leur apparition quelques siècles plus tôt.



Suivi de sa princesse orientale, le chevalier revint à Montcarrat et s’y installa. Les lois matrimoniales n’étant pas les mêmes en Bugey qu’en pays musulman, le croisé-défroqué - si l’on peut dire - relègua sa première femme au château de Châtillonnet, manoir couronnant un rocher à pic des bords du Gland. Le comte de Groslée protesta bien fort de cette façon d’agir vis-à-vis de sa fille, les seigneurs du voisinage prirent son parti et mirent Hugues au ban de la chevalerie; c’est tout ce que nous savons.



La belle orientale vint-elle à mourir ? Regagna-t-elle le pays du soleil ? Nous l’ignorons. En tout cas, Hugues repartit à la croisade et rejoignit saint Louis sous les murs de Tunis. Après la mort du roi, on le fit revenir. Mais, déjà atteint de la peste, il trépassa le soir même de son arrivée à Montcarrat.



Avant son départ pour Tunis, Hugues s’était-il réconcilié avec son épouse ? La dame se plaisait-elle mieux à Châtillonnet qu’à Montcarrat ? Quoi qu’il en soit, c’est dans le premier de ces châteaux qu’elle attendait le retour de son mari si peu fidèle. Elle l’aimait certainement beaucoup. Aussi, en apprenant sa mort, le désespoir l’envahit : elle se jeta dans le Gland et s’y noya.



Depuis, quand sonne minuit au clocher voisin, une dame blanche apparaît parfois auprès du château, et se laisse glisser dans les eaux du Gland, ses longs cheveux flottant derrière elle. Quant à Hugues, son fantôme erre autour du manoir dont il chassa une tendre épouse.









Ces deux châteaux sont, aujourd'hui, en ruines, le château de Montcarrat à Conzieu, celui de Châtillonnet à Saint-Bois.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://saint-remy.cultureforum.net
 
BRESSE - BUGEY - La Dame Blanche de Châtillonnet
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arrivée d'un Seigneur ébouriffé et d'une blonde Dame
» Oscar et la dame Rose
» Notre Dame de Paris
» Nyrlae [Dame protectrice de Daranovar]
» Morwën, la dame sombre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domaines de la Comtesse LedZeppelin :: Bibliothèque :: Livres :: Contes et Légendes du Lyonnais Dauphiné-
Sauter vers: