De Saint Rémy de Provence à Mondragon, en passant par Aix et Lyon
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [DAUPHINÉ] Les 7 Merveilles du Dauphiné

Aller en bas 
AuteurMessage
Alexa

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 24/03/2017

MessageSujet: [DAUPHINÉ] Les 7 Merveilles du Dauphiné   Ven 24 Nov - 3:36

Sept merveilles du Dauphiné
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Merveilles du monde (homonymie).
Les sept merveilles du Dauphiné sont des curiosités naturelles de la géologie alpine ou des constructions anciennes marquantes. Toutes sont situées dans le département de l'Isère, issu en 1790 de l'ancienne province du Dauphiné.

Sommaire  [masquer]
1 Origine
2 Description
3 Notes et références
4 Bibliographie
5 Liens externes
Origine[modifier | modifier le code]
On appelait ainsi, autrefois, des curiosités naturelles dont plusieurs devaient leur renommée à la crédulité populaire, aux légendes ou à l'impossibilité où se trouvait alors la science d'expliquer leur origine. La liste a été dressée pour la première fois au XIIIe siècle, puis a été reprise au XVIe siècle par Symphorien Champier, historiographe du Lieutenant général du Dauphiné, Bayard, avant d'être reproduite avec de nombreux détails par Denys de Salvaing de Boissieu, premier président de la chambre des comptes du Dauphiné, dans « Septem Miracula Delphinatus » (1638). Suivra Nicolas Chorier dans son Histoire générale du Dauphiné en 1661 et par le libraire A.M. Saugrain dans son Nouveau voyage en France, en 17201.

Description[modifier | modifier le code]
Le mont Aiguille

Mont Aiguille.
Le mont Aiguille, sur la commune de Chichilianne, appelé autrefois Mont Inaccessible, passait pour avoir abrité Vénus et ses vierges ou être le séjour des anges.
La Fontaine ardente

La Fontaine Ardente.
La Fontaine ardente, au lieu dit « le hameau des Pierres », sur la commune du Gua, offre le phénomène de cracher en permanence des langues de feu.
La tour sans venin

La Tour sans venin.
La tour sans venin, sur la commune de Seyssinet-Pariset, près de Grenoble, aurait été un sanctuaire d'Isis, où il n'y a ni reptiles, ni araignées. Certains même prétendaient que la terre qui l'entoure aurait été amenée de Paris par Roland, le neveu de Charlemagne.
Les Cuves de Sassenage

Le Germe près de la salle à manger.
La légende de la fée Mélusine est rattachée entre autres à cette formation souterraine. Les informations spéléologiques concernant l'accès aux cuves sont sur le site du comité départemental de spéléologie de l'Isère.
Les grottes de la Balme

Entrée des grottes.
Grottes situées sur la commune de La Balme-les-Grottes près du Rhône, dont Mandrin se serait servi comme repaire. Ces grottes abritent des stalactites et stalagmites curieuses.


Pont Lesdiguières de Claix

Le pont Lesdiguières de Claix.
Ce pont franchissant le Drac était entièrement situé sur la commune de Claix avant la création de la commune de Pont-de-Claix sur la rive droite du Drac en 1873. C'est une construction très hardie mise en service en 1611 grâce au duc de Lesdiguières, et composé d'une unique arche de 46 mètres d'ouverture, à 16 mètres au-dessus du Drac. Selon la légende, le pont abrite la caverne de Mandrin et celui-ci se serait jeté du haut du pont avec son cheval pour échapper à ses poursuivants. En 1874, un second pont a été construit à quelques mètres du pont Lesdiguières afin de recevoir la circulation plus intense de la fin du XIXe siècle, et notamment une ligne de tramway à partir de 1897.
La Pierre Percée

La Pierre Percée.
La Pierre Percée, sur la commune de Pierre-Châtel, dont la silhouette, modelée par l'érosion évoque un énorme monstre accroupi, qui a fait naître de nombreuses légendes de dragons.
Dans la liste publiée par Salvaingt de Boissieu en 1638, deux autres curiosités étaient citées, mais ne sont pas à compter aujourd'hui parmi les sept merveilles du Dauphiné. Ce sont :

La Manne de Briançon :
Il s'agit d'un voile très fin que l'on pouvait voir le matin sur les forêts de mélèzes dans les Hautes-Alpes. Ce voile était composé de grains sucrés et blancs provenant de déjections de pucerons se nourrissant de la sève des mélèzes constituant un miellat récolté par les abeilles.

Les Pierres Ophtalmiques de Sassenage
Surnommées également "larmes de Mélusine" ou "pierres d"hirondelle". On leur attribuait le pouvoir de soigner les yeux irrités par des poussières. Il s’agirait d'orbitolines, fossiles lenticulaires dont la forme, la taille et la couleur correspondent aux descriptions faites par les anciens, au poli très fin, et très doux au toucher. On les trouverait dans la montagne aux environs de Sassenage, en particulier dans le lit du Furon et au pied d'une falaise eloignée du village2.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexa

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 24/03/2017

MessageSujet: Re: [DAUPHINÉ] Les 7 Merveilles du Dauphiné   Dim 20 Mai - 5:00

Autrefois on l'appelait la "Roche Percée". En 1749 sur la carte de Bourcet elle porte le nom de de " Pierre Pertuisade" et "Pierre Pertuisée" dans un parcellaire de 1540. (Informations tirées de "Le Plateau Matheysin - Historique du canton de La Mure" par Pierre Berthier.)
La légende veut que ce monolithe naturel soit un apprenti du Diable "Folaton" pétrifié et agenouillé devant Dieu...

pierre" Un soir, donc, j'étais là-haut, près de mon diable. Dans le ciel de cette nuit d'août étouffante, la lune rouge paraissait en feu. Tout à coup, il me sembla que ce grand corps de pierre frémissait. Ses formes diaboliques se dessinèrent plus nettement à mes yeux effarés et je vis le démon se redresser... Qui donc es-tu ? m'écriai-je. Je suis Folaton ! Folaton ? Comment, tu ne connais pas Folaton ? Tu ne sais pas que c'est moi qui fus chargé de construire le mur du parc de Lesdiguières ? Le connétable avait vendu son âme pour obtenir de l'Enfer qu'un mur entourant son parc fut élevé en moins de temps qu'il ne mettrait lui-même à en parcourir le pourtour à cheval. Ignores-tu à ce point ton histoire ?
Alors, apprends que ce rusé compère joua si bien le perclus, le poussif qu'il nous dupa honteusement. Nous menions, sans hâte inutile, la construction de deux pans de mur de part et d'autre du trajet lentement suivi par sa bête. L'enceinte presque terminée, nous l'allions prendre comme dans un étau, quand, soudain preste, il sauta hors du parc ! En vain les deux pans du mur se refermèrent-ils, comme une mâchoire, sur la queue du cheval : ils ne purent le retenir. Le malin connétable avait fait bénir sa monture.
Ce disant, Folaton reprit sa forme originelle de démon au corps de cristal vert. Il s'assit face à moi sur une gigantesque anémone. Il croisa ses jambes de lézard, fit claquer ses ongles d'émeraude et plongea dans les miens ses petits yeux de feu.
Fort bien, lui dis-je, mais si proche de nous que soit Vizille, là, au bord du Lac Mort, comment se fait-il que l'on te voie ici, transformé en pierre ?
Ah ! pauvre de moi ! J'ai voulu montrer mon zèle : je me suis agrippé à la queue du cheval pour retenir le connétable. Un archange m'a saisi le bras, j'ai été soulevé de terre et précipité sur ce sommet où j'expie mon forfait.
En as-tu pour longtemps ? Deux mille ans encore...
Et sur ce, Folaton réintégra son corps de pierre... et s'écroula sur ma tête avec un bruit de tonnerre. Je me réveillai en sursaut sur le lit de gazon où je m'étais endormi par cette orageuse soirée. J'eus à peine le temps de rentrer à grandes enjambées à travers les prairies et les champs d'avoine pour échapper à la colère du ciel, sans doute déchaînée par le bavardage de Folaton.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexa

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 24/03/2017

MessageSujet: Re: [DAUPHINÉ] Les 7 Merveilles du Dauphiné   Dim 20 Mai - 5:41















_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexa

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 24/03/2017

MessageSujet: Re: [DAUPHINÉ] Les 7 Merveilles du Dauphiné   Dim 20 Mai - 6:05

Deux d'entres elles ne nous étant pas parvenues et n'étant pas lié à un site précis, elle ne font pas l'objet de parcourts :

La Manne de Briançon : C'est une exudation naturelle de la taille d'une baie de poivre, que l'on récoltait sur les épicéas en montagne et qui pouvait recouvrir les massifs boisés d'altitude laissant un aspect de voile sur l'ensemble de la forêt. On croyait, à l'époque, que cette manne représentait les larmes figées des nymphes de la forêt ;

Les Pierres ophtalmiques de Sassenage ou larmes de Mélusine : Considérées comme des pierres précieuses, vraisemblablement des orbitolités, inclusent dans les calcaires de Sassenage, elles avaient la forme d'yeux. Selon la doctrine des signatures, très prisées au moyen-âge, ces pierres pouvaient donc soigner les douleurs oculaires... la forme d'une pierre ou d'une plante soignant l'organe du corps humain dont il ressemblait. Selon la légende, ces pierres ne seraient rien de moins que les larmes de la fée Mélusine reclusent dans sa grotte, larmes transformées en pierres rondes.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexa

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 24/03/2017

MessageSujet: Re: [DAUPHINÉ] Les 7 Merveilles du Dauphiné   Dim 20 Mai - 6:28

Une manne mystérieuse que personne ne semble chercher ?

Elle semble apparaître de manière étrange, mélèze, ancien mot Dauphinois proche du mot mélisse (plante préférée des abeilles), du Grec melissa qui veut dire abeille.

Un conifère symbole d'immortalité qui perd ses épines lorsqu'elle prennent une couleur jaune d'or l'hiver, son bois est imputrescible et de qualité supérieur en ébénisterie. On fabrique aussi une huile essentielle sucrée, mais dans certaines conditions climatiques, pendant les fortes chaleurs et les grosses sécheresses alpines, puis la fraicheur des nuits d'altitudes et la rosée du matin le mélèze se comporte comme une abeille, en suintant des gouttes sucrées qui se cristallisent parfois dans une étrange alchimie qui nous échappe.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [DAUPHINÉ] Les 7 Merveilles du Dauphiné   

Revenir en haut Aller en bas
 
[DAUPHINÉ] Les 7 Merveilles du Dauphiné
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lyonnais Dauphiné
» Merveilles pour carnaval
» Critérium du Dauphiné Libéré (PT) =====> Contador (Saxo Bank)
» L'accent d'Ithilien
» Dauphiné Libéré (PT) => Andyve Schleck (Saxo)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domaines de la Comtesse LedZeppelin :: Bibliothèque :: Livres :: Contes et Légendes du Lyonnais Dauphiné-
Sauter vers: